ALLTRADIS renforce son positionnement haut de gamme en traductions médicales

alltradis-conference-medicaleL’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) est l’établissement public de santé qui exerce le rôle de centre hospitalier régional pour Paris et l’Île-de-France. Regroupant 39 hôpitaux eux-mêmes rassemblés en 12 groupes hospitaliers liés à des universités franciliennes, elle emploie aujourd’hui plus de 95 000 personnes.

Chaque année, L’AP-HP organise des dizaines voire des centaines de congrès internationaux dans de nombreuses spécialités médicales.

Aujourd’hui, l’équipe ALLTRADIS et ses 30 interprètes de conférence internationaux sont fiers de pouvoir faire partie de cette belle aventure en participant très régulièrement à des missions stratégiques pour l’AP-HP et autres acteurs et leaders d’opinion dans le domaine médical et pharmaceutique.

L’équipe ALLTRADIS a ainsi participé, sur le troisième trimestre 2016, a plusieurs missions comme « 2nd international paediatric noninvasive ventilation conference » à l’Hôpital Necker, le célèbre congrès de cardiologie « CIV World » traitant cette année des anévrysmes aortiques juxta- et para-rénaux, les Entretiens de Bichat, le congrès en ophtalmologie « 46th ECLSO », ainsi que des audits pour la FDA pour le compte de laboratoires pharmaceutiques européens, la traduction d’une AMM d’un médicament très prometteur dans le domaine de la santé animale, la participation à des conférences de formations pour les futurs kinésithérapeutes et ostéopathes formés à l’école d’Assas sur Paris et des missions pour le compte de l’INRA et de l’INSERM.

La présence de traducteurs et d’interprètes de conférence expérimentés, tout comme la caution professionnelle de nos médecins relecteurs, confèrent à notre équipe un statut de référence qualité dans le domaine de la traduction médicale et pharmaceutique, qu’elle soit à l’écrit ou bien à l’oral dans le cadre de conférences, de congrès ou de symposium.

Pour retrouvez notre équipe sur vos événements, rien de plus simple : consultez notre site internet sur www.alltradis.com et visitez l’onglet « traduction écrite » ou « traduction simultanée » dans laquelle vous trouverez toutes les informations relatives aux missions dans le domaine médical. Vous pourrez également faire un Devis traduction simultanée. Enfin, et pour encore plus de confort et de prise en charge, appelez directement nos équipes dédiées : nos chefs de projets et interprètes de conférence se feront un plaisir de répondre à vos questions en direct par téléphone.

Bonnes traductions : Séoul vous offre des récompenses !

rues-coreeDans le cadre d’une initiative visant à supprimer les nombreuses coquilles présentes sur les panneaux de signalisation des rues de la capitale, la mairie de Séoul offre de belles récompenses aux habitants et aux touristes susceptibles d’apporter leur aide…

Séoul ne rigole plus avec les traductions approximatives et souhaite se débarrasser des nombreux panneaux de signalisation, criblés de grossières erreurs de traduction pouvant parfois prêter à rire. Visiblement las d’être devenue la cible répétée de moqueries à cause de son Konglish (un mélange de coréen et d’anglais), la mairie a décidé qu’il était temps de prendre des mesures !

Dans le cadre d’une campagne longue de deux semaines, Séoul a ainsi décidé d’en appeler à l’aide de ses habitants, mais aussi de ses touristes, comme le rapporte un récent article du Korea Times. Ceux qui décideraient de se prêter au jeu se verront récompensés sous forme de chèques cadeaux, à la condition d’être en mesure de fournir par e-mail une preuve visuelle et l’emplacement exact d’erreurs dans les textes en anglais, en japonais et en chinois.

Au total, la ville a alloué à l’entreprise une cagnotte d’1,6 million de wons de récompenses (soit environ 1280 euros). De plus, un bon d’achat additionnel d’une valeur de 160 euros, accompagné d’un « prix d’excellence », sera décerné à la personne ayant repéré le plus d’erreurs de traduction. Ce faisant, l’objectif de la ville est à terme d’améliorer l’expérience des touristes étrangers en visite à Séoul. Pour cette raison, la mairie demande que soit portée une attention particulière aux pancartes des transports en commun, aux diverses cartes, ainsi qu’aux écriteaux situés à proximité des sites et monuments historiques.

Alors que l’affiche promotionnelle de la campagne pointe du doigt des coquilles relativement bénignes, l’Internet sud-coréen est lui depuis longtemps inondé d’erreurs autrement plus drôles, voire même parfois carrément embarrassantes, qui fleurissent notamment sur les menus des restaurants de la ville, ainsi que le signale la BBC. Un peu plus tôt cette année, le gouvernement sud-coréen avait d’ailleurs annoncé son intention de remédier au problème en envoyant sur le terrain des équipes de fonctionnaires de deux ministères accompagnés d’experts culinaires…

Zoom sur IoT VALLEY : la Silicon Valley toulousaine…

iot-valley_alltradisA Labège, près de Toulouse, les start-up de l’IoT Valley (IoT pour « Internet of Things ») veulent créer dès 2018 un campus high-tech, l’équivalent de la Silicon Valley pour les objets connectés. Cinq ans après sa création, ce rassemblement de start-up compte aujourd’hui 40 entreprises membres qui ont déposé autant de brevets et emploient déjà pas moins de 500 collaborateurs.

Des « mentors », des pionniers toujours dispos pour prendre un verre ou un café y distillent leurs conseils autour des « espaces collaboratifs » et couvent les petits nouveaux du « connected camp », l’accélérateur maison.

A peine installée dans son siège historique, une partie de la troupe a dû déménager il y a quatre mois, avec tous ses capteurs, de l’autre côté de la rue. Mais le bâtiment est déjà « trop petit ». Physiquement et presque intellectuellement tant les ambitions de l’IoT Valley sont simples : « devenir l’équivalent de la Silicon Valley pour les objets connectés » !

Son président Hervé Schlosser table sur « 5.000 emplois à l’horizon 2020 ». La seule solution est donc de pousser les murs et de bâtir un grand campus high-tech. Le projet a été confié à l’architecte parisien Jean-Paul Viguier (à qui l’on doit déjà l’Institut universitaire du Cancer). Et, quitte à semer la pagaille au service de l’urbanisme, les premiers bâtiments sont annoncés pour 2018. Ils pousseront sur la dizaine d’hectares appartenant au Sicoval et laissés en friche par le départ de Sanofi.

En septembre dernier, IoT VALLEY, lors de son rendez-vous annuel « Innovation Days » a recruté les services de traduction simultanée de l’agence ALLTRADIS, spécialisée dans les traductions « nouvelles technologies », l’occasion pour nos équipes de traducteurs et d’interprètes de conférence de mettre en avant leurs connaissances dans les domaines marketing, informatique et nouvelles technologies.

Au programme, des rencontres intéressantes et passionnantes comme, par exemple, celle de Taïg Chris, célèbre sportif aux records « extrêmes » et actuel CEO de ONOFF Telecom, celle de Gauthier Dewas, le chef de la Patrouille de France ou bien encore les équipes de Microsoft et celles de Sigfox.

542.509 : c’est le nombre de mots traduits sur le dernier trimestre !!!

WORDSLes derniers chiffres viennent à peine de tomber : notre équipe a traduit pas moins de 542.509 mots sur le dernier trimestre (avril à juin 2016). Cette impressionnante statistique s’explique par l’excellent travail réalisé par nos équipes commerciales et opérationnelles, assurant ainsi un volume de traduction en constante augmentation.  Notre équipe de traducteurs et de relecteurs a pu se mobiliser autour de projets porteurs comme des traductions dans le domaine médical, pharmaceutique ou scientifique, tout comme des traductions dans le domaine de la cosmétique, de la mode et du luxe. Enfin, de grosses commandes dans le domaine technique et industrie nous ont permis d’asseoir notre statut de référence qualité, en référençant Alltradis comme seule agence de traduction partenaire pour quelques groupes internationaux, côtés en bourse, dans le domaine de l’assurance et de l’énergie.

De tels efforts viennent donc récompenser notre équipe, très fière d’être connue et reconnue pour son travail de qualité, et pour sa proximité avec ses clients : merci à eux pour leur confiance et leur loyauté depuis tant d’années !

L’université d’été de la e-santé : 10ème édition !

Université de la E-Santé 2016L’université de la e-santé fête ses dix ans ! Elle aura lieu à Castres, dans les locaux de l’école d’ingénieurs ISIS, et rassemble pas moins de 600 personnes. La dernière édition était consacrée à la place centrale de la qualité de vie du patient dans la e-santé; elle avait marqué la première session des Trophées de la e-santé. Cette 10e édition s’organisera autour du thème de l’humanisme numérique.

L’idée est de mettre en avant l’utilisation des outils technologiques par les hommes et pour les hommes en s’intéressant au concept d’humanisme numérique et à son application dans le monde de la santé. L’agence Alltradis, une fois de plus, sera de la partie pour couvrir les traductions simultanées médicales des conférences plénières et des ateliers sur toute la durée de l’événement.

– La e-santé dans l’entreprise

Focus sur Harmonie Mutuelle :  ce temps fort sera l’occasion de mieux appréhender les enjeux et la stratégie globale de la mutuelle santé en matière d’offre et d’innovation pour optimiser l’accès aux soins, l’accompagnement des publics fragilisés par des situations de vie ou de santé. Lire la suite

Juin : le mois de la mode chez Alltradis !

13265896_1748891535357493_4968196007214120166_nDepuis plusieurs années maintenant, les événements dans la mode s’enchaînent pour notre équipe d’interprètes de conférence, au rythme des défilés et autres présentations de collections.

Cette année encore, juin a été le mois de la mode chez Alltradis puisque qu’en seulement 2 semaines, nous avons réussi à fournir des traductions simultanées pour Givenchy, Longchamp et Esprit : un vrai marathon !

Le partenariat entre la maison Longchamp et Alltradis est un partenariat d’excellence puisque nous avons été choisis parmi une dizaine d’agences de traduction, françaises et internationales. Longchamp cherchait avant tout une plume, un style, une capacité à parler de sa marque avec respect et précision. Aujourd’hui, Alltradis est fière de pouvoir être la voix de la marque à l’international puisque nous traduisons non seulement les books marketing des différentes collections ou articles de mode, mais aussi assurons les traductions simultanées lors des présentations au public, mais aussi lors des réunions décisionnelles entre les dirigeants de la marque : nous en sommes honorés ! Quant aux marques Givenchy et Esprit, elles nous ont accueilli et donné toute leur confiance en nous proposant d’être aux commandes de leur convention en traduisant respectivement en français et en anglais pour Esprit, et en anglais et chinois (mandarin) pour Givenchy.

La Suisse vers un remboursement des frais de traductions en milieu hospitalier ?

Le Gouvernement du Canton du Jura, en Suisse, a été interrogé fin mars par le groupe socialiste sur le remboursement des frais de traduction dans le milieu médical. Sa réponse est sans équivoque : la LAMal (régime suisse pour les frontaliers) ne reconnaît pas cette charge.
Cette problématique est récurrente dans le canton où les patients sont souvent amenés à se faire hospitaliser de l’autre côté de la frontière linguistique.

En effet, les prestations remboursées par les caisses maladies, au sens de la loi, ne mentionnent pas l’usage d’un interprète. Autrement dit: les coûts liés à un service de traduction sont à la charge du patient, de l’hôpital ou du canton. Cela dépend de l’interprétation du droit et de la nature de l’établissement dans lequel il y a consultation.

Prestations d’intérêt général
Les autorités cantonales n’ont par exemple aucune possibilité d’infléchir les pratiques des cliniques privées. En revanche, elles sont en mesure de supporter les coûts d’un service de traduction dans une institution publique. C’est en substance la réponse que le Gouvernement jurassien a donné au groupe socialiste dans sa réponse du 3 mai.

Les prestations d’intérêt général sont une manière de garantir la gratuité des traductions par le canton. Elles sont en vigueur dans les hôpitaux publics et font l’objet d’un contrat spécifique entre les autorités et l’établissement.

Une prise en charge floue
Le Jura, par exemple, a mis en place un système de convention avec les hôpitaux universitaires bâlois qui oblige de communiquer dans la langue maternelle du patient, sans frais supplémentaires.

Reste que la question demeure: si le droit à l’information constitue un principe essentiel dans les lois sanitaires, la prise en charge des coûts liés à son respect reste floue.

The Economist fait confiance à Alltradis pour ses conférences dans le domaine de la finance

the economistL’agence de traduction Alltradis conforte son positionnement haut de gamme dans le domaine bancaire et fournit des prestations de traduction simultanée finance pour la très célèbre revue The Economist. Ce journal couvre l’ensemble de l’actualité mondiale et ses analyses, tout comme ses commentaires des principaux faits d’actualités, en ont fait sa notoriété. Il est en effet reconnu pour la qualité de ses analyses et ses prises de positions sur les grandes questions économiques et politiques mais aussi sociétales et culturelles. Il défend une vision libérale classique à la fois en politique, en économie et sur les questions de société.

C’est donc dans le cadre d’une conférence intitulée « The Future of Banking » qui s’est tenue le 10 mars dernier au Shangri-La Hotel à Paris, que les interprètes de conférence Alltradis sont intervenus. Cette conférence, sponsorisée par Deloitte, l’IESE Business School,  Vocalink et Dell, a permis à d’illustres personnalités du secteur bancaire et du monde de la finance de venir débattre autour du « futur » de l’appareil bancaire mondial.

the economist 2Edward McBride, The Economist’s finance editor, who will be chairing the event, commented: « It is an exciting time for the global banking industry, which faces unprecedented change thanks to technological innovation and regulatory reform. In the wake of the global financial crisis, the industry must develop a clear vision of tomorrow’s banks. Lots of innovation and investment will be needed. Delegates will have the opportunity to debate what the future holds with experts in economics, finance and technology and build an informed view about where the industry is headed. »

Traducteur 2.0

De nos jours, il est impossible de sortir dans la rue, d’entrer dans le métro ou dans un café sans voir quelqu’un les yeux fixés sur son smartphone ou sa tablette, captivé par sa partie de Candy Crush ou par la lecture de son dernier e-mail. Les nouvelles technologies sont partout, personne n’y échappe et ce, pour le meilleur et pour le pire. Bien sûr, ces changements ne se limitent pas à notre sphère personnelle, ils ont atteint le marché du travail et les bureaux de millions d’entreprises à travers le monde. Les agences de traduction ne font pas exception et, au cours des deux dernières décennies, les traducteurs ont vu leur métier transformé par les nouvelles technologies. Fini les dictionnaires et les livres de grammaires en version papier, à présent, les ressources informatiques sont au cœur de notre profession.

Les outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) font notamment partie de ces ressources informatiques qui, avec l’arrivée d’internet, ont révolutionné notre façon de travailler. La TAO est un domaine qui s’est développé dans le but d’aider les traducteurs dans leur tâche. Les logiciels de TAO fonctionnent grâce à un processus de segmentation : une fois qu’un fichier a été importé dans le logiciel, ce dernier génère automatiquement un espace de travail avec, d’un côté, les segments à traduire dans la langue source et, de l’autre, des cases vides à remplir avec la traduction correspondante des segments dans la langue cible. Ce système repose sur l’utilisation de mémoires de traductions. Ces mémoires sont des recueils de traductions réalisées préalablement par un traducteur qui sont alimentées grâce au logiciel. Une fois complétées, ces mémoires peuvent être réimplantées dans de nouveaux projets et c’est là que toute leur utilité est révélée. En effet, si le document que nous traduisons présente un contenu similaire à des documents que nous avons traduits précédemment, la mémoire de traduction générera des propositions de traductions selon un seuil de similitude programmé dans le logiciel. Ce seuil dépend d’un degré de correspondance entre le nouveau segment que nous souhaitons traduire et le segment déjà enregistré dans la mémoire. En fonction de notre programmation du logiciel, si celui-ci reconnaît un segment présentant une correspondance de 75 % ou plus avec un segment de la mémoire, la traduction de la mémoire sera proposée au traducteur qui devra ensuite évaluer sa pertinence et la modifier s’il le juge nécessaire. Lire la suite

Que deviennent les anciens interprètes afghans ayant travaillé pour l’armée française ?

armee francaises

Depuis que l’armée française a commencé à retirer ses troupes d’Afghanistan en 2012, une question est pourtant toujours d’actualité : que vont devenir les interprètes locaux avec qui la France a pourtant collaboré depuis de nombreuses années à la résolution de ces conflits armés, et qui sont maintenant menacés de représailles par les Talibans ?

Dès que la guerre en Afghanistan a débuté, les armées des différents pays engagés ont immédiatement eu besoin, sur place, de cinq mille interprètes afghans. Mais c’est quand les armées de ces mêmes pays ont commencé à retirer leurs troupes que les interprètes, abandonnés sur place, ont immédiatement été catalogués de traîtres. Menacés et traqués par les Talibans, et sentant leur propre vie et la vie de leurs familles en danger, ces interprètes se sont mis à la recherche de visas pour quitter dès que possible l’Afghanistan. Récemment, une vingtaine d’autres anciens interprètes de l’armée française ont manifesté à Kaboul, devant l’Ambassade française, pour demander des visas et leur « protection » contre les Talibans. Lire la suite